Photographie d’architecture

Le regard du photographe d’architecture est selon moi celui d’un narrateur, d’un révélateur et va au delà d’un reportage photographique factuel.

Faire comprendre l’histoire du projet par une mise en dialogue des différentes parties construites, de l’articulation et de la qualité des espaces. Raconter le parcours en tant que séquence du projet, des espaces publiques aux espaces domestiques, une forme de décompression, une séquence, une respiration.

Révéler des points de vues furtifs, des angles morts, des aspects visibles cachés. Proposer un autre regard, une autre lecture, par une mise en superposition, un télescopage des plans. Créer une interrogation sur le bâtiment. S’approprier le détail pour comprendre le lieu et ce qui nous échappe dans une vision trop globale.

Matériel embarqué

ALPA 12 SWA (Shift Wide Angle) Chambre photographique Moyen Format pour la photographie d’architecture. Précision supérieure et tolérances extrêmement serrées. Décentrement mécanique (correction de la perspective) intégré à l’appareil photo. Objectifs ALPAGON Rodenstock Optiques de dernière génération spécifiquement étudiées pour la prise de vue à la chambre photographique avec fonction de décentrement – Faible distorsion – Grand pouvoir séparateur et excellent contraste. Chaque objectif est contrôlé et calibré à l’infini individuellement pour garantir un piqué homogène sur l’ensemble du capteur. Dos numérique Moyen Format Mamiya Leaf Précision dans la restitution des détails et des nuances pour des images en très haute résolution.